Un monde à transformer - Du monde à découvir






Un monde à transformer

Du monde à découvrir

Roc Estrie


Un monde à transformer
Du monde à découvrir

Portrait des impacts socio-économiques et des enjeux des organismes communautaires autonomes de l'Estrie

Mercredi, 16 mai 2018

Portrait des impacts socio-économiques et des enjeux des organismes communautaires autonomes de l'Estrie

Lors de son assemblée générale annuelle, le ROC a dévoilé les résultats de sa toute récente étude qui fait état de la situation vraiment critique dans laquelle se trouvent de nombreux organismes communautaires de la région. Qu'ils soient en santé et services sociaux, famille, éducation populaire autonome, accueil et intégration, ou défense de droit, les besoins sont criants pour les organismes communautaires estriens.
Voir le communiqué de presse, le rapport de recherche et la revue de presse:

Communiqué de presse (télécharger le pdf)
Communiqué
Pour diffusion immédiate
 
Une étude révèle les besoins criants des organismes communautaires estriens
 
Sherbrooke, le 15 mai 2018 – Le Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l'Estrie vient de dévoiler, lors de son assemblée générale annuelle, les résultats d'une étude faisant état de la réalité des ressources communautaires autonomes qui œuvrent auprès des populations vulnérables ou en difficulté de notre région. Les données ainsi récoltées ont permis de dégager un portrait des impacts socioéconomiques et des défis vécus par ces ressources auxquelles de plus en plus de gens font appel.
 
Selon le rapport de recherche, les organismes communautaires estriens sont bien ancrés dans leur communauté et on estime qu'ils rejoignent près de 229 000 personnes de la région sociosanitaire de l'Estrie, soit presqu'une personne sur deux. On estime également à près de 9 000 le nombre de bénévoles impliqués dans les organismes estriens. De plus, ces groupes contribuent de façon non négligeable à l'économie de la région en fournissant 1 855 emplois et une masse salariale estimée à près de 50 millions $.
 
Pourtant, ces ressources ne semblent pas échapper au sombre constat qui a été fait récemment dans d'autres régions du Québec. On déplore un manque de financement alarmant dans la plupart des organismes de notre région, ce qui entraîne l'impossibilité d'engager ou de maintenir les ressources humaines nécessaires pour accomplir la mission de ces groupes. Parallèlement, il y a de plus en plus de gens qui cognent aux portes des organismes communautaires et qui se trouvent en situation de pauvreté et d'isolement social ou qui sont aux prises avec des troubles de santé mentale, pour ne mentionner que les difficultés le plus souvent notées par les organismes interrogés. On observe actuellement une hausse de la demande de services dans 80 % des organismes et même si la demande est stable dans 17 % des groupes à l'étude, ceux-ci remarquent une complexification ou un alourdissement des problématiques de leurs membres.
 
Malgré une augmentation de la demande, 55 % des organismes ont dû couper dans leurs ressources humaines ou prévoient le faire à court terme (abolition de postes, contrats non-renouvelés ou réduction d'heures de travail) et 47 % ont réduit leur offre de services et d'activités dans la dernière année, faute de financement. Plusieurs organismes mentionnent être en survie et certains disent demander une contribution financière aux membres pour des activités qui étaient antérieurement gratuites. Et puis, il y a les ressources qui enregistrent un déficit et celles où les employé.es sont en surcharge… Combien de temps pourront-elles tenir le coup et faire toujours plus avec moins ?
 
Le ROC de l'Estrie espère que le gouvernement provincial puisse entendre le cri du cœur de nos organismes communautaires autonomes avant que ses travailleurs et travailleuses ne s'épuisent complètement ou qu'ils ferment leurs portent et que ce soit nous tous qui en assumions les lourdes conséquences.
 
-30-
 
Le ROC de l'Estrie rassemble des organismes communautaires autonomes (OCA) provenant des neuf (9) réseaux locaux de services (RLS) de la région. Ces organismes jouent un rôle central dans les différentes communautés en matière d'emploi et de développement économique local. Parallèlement, ce sont des lieux privilégiés valorisant l'action bénévole, l'implication sociale ainsi que l'exercice de la citoyenneté. Agents de transformation sociale et figures de proue en matière d'intervention sociale innovatrice, ils s'investissent dans le but de combattre les inégalités et d'améliorer les conditions de vie de leurs membres.
 
Pour obtenir de l'information:
Claudelle Cyr, directrice du Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l'Estrie
45, rue des Abénaquis, Sherbrooke
819 823-4131
Courriel : direction@rocestrie.org

Le rapport de recherche

54 pages

Les faits saillants par circonscription


Revue de presse
(en cours)



*Corrections :
   - Le ROC de l'Estrie compte 137 membres.
   - 140 organismes ont répondu au sondage quantitatif du ROC et 71 au sondage qualitatif.
   - En Estrie, on compte 260 organismes d'action communautaire autonome (en Santé et services sociaux, Famille, Éducation populaire autonome, Accueil et intégration, Défense de droits).



Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l'Estrie

45, rue des Abénaquis
Sherbrooke, Québec
J1H 1H1

Téléphone : 819 823-4131
 



PenseWeb.com - Design web responsive
Ce site Web est commandité par PenseWeb.com